Leur Histoire

Le Amma Allongé

Prenant ses sources en Chine et et en Corée, le Amma apparaît au Japon il y a environ 1 300 ans. Le mot « Amma » (ou « Anma ») découle des caractères AN et MO qui signifient « calmer par le toucher« . Au 18ème siècle l’Etat japonais réglemente et contrôle son enseignement au sein d’écoles spécialisées réservées aux non-voyants. Après la seconde guerre mondiale, cette pratique fut interdite par le Général MacArthur. C’est en 1976, avec la création du « Holistic Health Center » (qui deviendra en 2002 le « New York College of Health Professions ») que Tina Sohn, maîtresse en massage Amma d’origine Coréenne, réveillera l’intérêt de l’Occident pour cette pratique. C’est de ce massage millénaire que découlent le Shiatsu et le Amma Assis (voir plus bas).

Il se pratique habillé sur table et permet de travailler toutes les parties du corps : dos, nuque, bras, mains, buste, fessiers, jambes, pieds, ventre et visage. Toute la richesse de ce massage réside à la fois dans le travail effectué sur des points musculaires très précis mais aussi dans la grande diversité de ses gestes (pressions digitales, palmaires, des avant-bras, mouvements roulés, étirements, balancements, percussions diverses) et notamment le mouvement nommé « Junenho » (pression en va et vient avec roulement du poignet) qui lui est propre. Sa précision, sa technicité et son adaptabilité à chacun(e), confèrent à ce kata japonais une complexité unique dans le monde du massage. 

Aujourd’hui, c’est le massage le plus populaire au Japon.

Le Amma Assis

Le Amma Assis est un dérivé du massage traditionnel japonais Amma Allongé (voir plus haut). C’est David Palmer, au début des années 80 qui, conscient des bienfaits du Amma Allongé, créa une chaise de massage pour y transposer cette technique tout en supprimant la partie effectuée sur les jambes. Il en réduisit aussi sa durée (1h30 pour le Amma allongé) pour en faire profiter les employés d’entreprises avec une flexibilité allant de 10 à 30mn. Aujourd’hui très prisée des entreprises, cette technique rapide allie relâchement des tensions et redynamisation du corps, mais permet aussi au sujet d’être plus productif, concentré et de bonne humeur.

Ce massage à la fois apaisant et énergisant s’adresse à tous les publics car il est sans danger et nécessite très peu de place (3m²). Idéal en entreprise mais aussi chez vous

La Réflexologie Plantaire Thaïlandaise

Depuis la tombe d’Ankhamahor, physicien égyptien, où l’on retrouva des fresques murales datant de 2 330 av. J.C., représentant des personnages en train de se toucher les pieds et les mains;  en passant par la Chine il y a 4 500 ans avec l’apparition d’une forme de réflexologie liée à la pratique de l’acupuncture; la tradition hindoue, avec les pieds de Vishnu garnis de symboles et dont certains points correspondent à des points d’anatomie; l’Europe du XIXème siècle et ses médecins occidentaux travaillant à l’élaboration d’une cartographie de correspondance entre des segments de peau et certains organes ou encore les Etats-Unis avec le Dr Fitzegald qui établit la « Thérapie des zones » en 1913 et pour finir certaines tribus d’Indiens d’Amérique du Nord qui se soignent encore aujourd’hui par la réflexologie plantaire;

Vous l’aurez compris, cette discipline existe depuis des millénaires et a été pratiquée par diverses civilisations. La pression effectuée à l’aide des doigts ou d’un bâtonnet, stimule les points d’énergie situés sur les terminaisons nerveuses des pieds afin d’activer le processus de rééquilibrage des tensions et diffuser l’énergie vers les parties du corps correspondantes.

Cette technique de digitopression soulage le corps par les pieds.

Le Massage du Visage

Saviez-vous que le visage est formé de 43 muscles qui nous permettent de produire 10 000 expressions, dont 3 000 porteuses de sens ?

Le  visage fait partie des zones les plus sensibles de notre corps, ce qui le met en bonne place concernant l’accumulation des tensions. Le protocole que j’utilise réuni trois grandes techniques de soins traditionnels :

L’ayurveda indien – les massages chinois – les massages thaïlandais

Ce massage étant pratiqué des trapèzes jusqu’à la pointe des cheveux, il vous plongera dans une agréable quiétude et vous libérera du stress pesant sur vos épaules.

On dit aussi que de par ses bienfaits, notamment l’activation de la circulation sanguine et le lissage des muscles, ce massage est un geste anti-âge et qu’il entretient la beauté du visage.

La Relaxation Coréenne

L’origine de la relaxation Coréenne se perd dans les méandres de l’Histoire de Corée. Comme tous les pays asiatiques, la culture Coréenne est très ancienne et s’inspire des pratiques chamaniques et religieuses (bouddhisme, taoïsme et confucianisme) pour lesquelles l’unité corps/esprit est fondamentale. A la base, cette méthode ancestrale était prodiguée en famille aux travailleurs coréens au retour d’une dure journée de labeur, pour les relaxer. Elle est donc depuis toujours une pratique familiale plutôt qu’institutionnelle.

C’est Jean-Bernard Rishi (prof. de Yoga) qui l’introduisit en France dans les années 70. Aujourd’hui, cette méthode reste méconnue de l’occident. Cette pratique est plus une technique de relaxation par « VIBRATIONS » qu’un massage à proprement parlé.

C’est une véritable invitation au lâcher-prise, tant au niveau corporel que mental.

Le Thaïlandais

Le fondateur du massage Thaïlandais serait un médecin du nord de l’Inde, nommé Jivaka Kumar Bhaccha. Contemporain de Bouddha, cette discipline serait donc vieille de 2 500 ans. Ce médecin, notamment reconnu pour ses connaissances sur le pouvoir de guérison des plantes et minéraux, est aujourd’hui encore considéré comme étant « le Père de la Médecine » en Thaïlande. Cette technique de massage puise son inspiration dans le Yoga et fut créée à l’intention des moines bouddhistes.

Le massage Thaï se fonde sur le concept des 10 lignes d’énergies principales (sur les 72 000 lignes mentionnées dans les écrits traditionnels de la médecine thaïe)  liées au corps et appelées SEN. Les SEN ne doivent pas être confondus avec les MERIDIENS qui sont les canaux énergétiques de la médecine traditionnelle chinoise. Contrairement aux méridiens, les SEN ne correspondent pas à des organes déterminés et leurs trajets, qui relient la région abdominale aux orifices ou extrémités du corps, diffèrent de ceux des méridiens.

Cette thérapie manuelle vise à rééquilibrer les flux énergétiques le long des SEN en vue de renforcer la bonne santé. Il existe 2 techniques : le style Cour et le style Peuple. Le style Cour n’est pratiqué qu’avec les pouces, alors que le style Peuple utilise les pouces, les genoux, les coudes et les pieds. Depuis décembre 2019, le massage traditionnel Thaïlandais est inscrit sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Cette discipline est un incontournable du bien-être grâce à ses pressions et ses étirements. C’est un relâchement profond et durable qui vous attend…